Tabac, alcool...

La santé publique a-t-elle déserté l’hémicycle ? Abonné

Publié le 15/01/2016
La santé publique a-t-elle déserté l’hémicycle ?

ouverture
GARO/PHANIE

Pas facile aujourd’hui de porter des mesures sanitaires devant l’Assemblée nationale et le Sénat, surtout quand de gros intérêts sont en jeu. Ces dernières semaines, Marisol Touraine l'a appris à ses dépens sur l’alcool, pendant qu'elle peinait à convaincre sur le paquet de cigarettes neutre. 25 ans après la loi Evin, les élus qui défendent la santé publique au Parlement ne sont pas toujours très audibles… Ces hérauts auraient-ils perdu de la voix ? À commencer par les élus médecins ?

On n’a jamais autant entendu Michèle Delaunay à l’Assemblée que depuis qu’elle n’est plus ministre… Très engagée sur la question du tabac, la députée a défendu bec et ongles plusieurs mesures dans ce domaine avec plus ou moins de réussite et, vendredi dernier, à l’occasion des 25 ans de la loi Evin (voir entretien avec l'ancien ministre de la Sanré), elle réclamait encore qu’une commission parlementaire enquête sur les pratiques du lobby du tabac au Parlement. Il faut dire qu’avec le projet de loi de santé les mesures de santé publique ont tenu le haut de l’affiche ces derniers mois à l…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte