Dr Thomas Bourez*

« J’ai l’habitude de prescrire en génériques »  Abonné

Publié le 03/05/2013

« Même avant la ROSP, j’avais déjà l’habitude de prescrire en DCI. Cependant, il est vrai que ce dispositif m’a incité à être plus vigilant notamment pour la prescription des IPP. J’essaie en outre de me tenir informé sur les molécules qui passent dans le domaine du générique. Et même quand je ne savais pas qu’un tel médicament – c’était le cas de l’Ixprim - existait en générique, la bonne coordination avec les pharmaciens de notre pôle de santé nous a permis d’optimiser mes résultats qui ont été très bons.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte