Dr Véronique Moller*

« J’ai le soutien de mes patients »  Abonné

Publié le 09/10/2015

« J’ai d’abord reçu une visite d’une représentante assez agressive de la Sécu en mai pour me signaler que j’étais au-dessus de la moyenne sur mes prescriptions d’indemnités journalières. Puis, le 25 juin, j’ai reçu une lettre. Je suis à 3,25 % au-dessus de la moyenne régionale. Entre mon associée et moi, on voit 2?200 personnes, beaucoup d’ouvriers, de personnes souffrant de cancers ou en burn-out. C’est très fatigant, on a l’impression d’être punie parce qu’on est médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte