IVG : l'Ordre s'oppose à la suppression de la clause de conscience spécifique et provoque un tollé  Abonné

Par
Publié le 12/10/2020

Crédit photo : GARO/PHANIE

Jeudi soir, après des débats tendus, les députés ont voté en première lecture la proposition de loi visant à allonger le délai légal pour avorter. Le texte qui allonge le délai d’accès à l’IVG de 12 à 14 semaines a été voté par 86 voix pour, 59 contre et 7 abstentions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte