Après un Ségur très hospitalier

Impatients, les médecins de ville attendent leur tour Abonné

Publié le 04/09/2020
Impatients, les médecins de ville attendent leur tour


Marc Chesneau/adobe stock

Dans la foulée du plan massif de revalorisation accordé à l'hôpital public cet été, les syndicats de médecins libéraux souhaitent que les négociations conventionnelles qui doivent s'ouvrir mi-septembre apportent des perspectives financières intéressantes, pour se remettre d'une crise sanitaire éprouvante.

Comme toute bonne série, le Ségur de la santé attendait sa saison 2. Après plusieurs semaines de discussions avec les représentants de l'hôpital, du médico-social et de la médecine de ville, le gouvernement a dévoilé le 21 juillet dernier une série de 33 mesures visant à accélérer la transformation du système de santé. Jugé trop hospitalo-centré dans son ensemble par les professionnels de ville, ce projet de réforme a laissé les médecins libéraux sur leur faim. Cette vaste concertation du monde médical a toutefois abouti à un volet dédié à la médecine ambulatoire, prévoyant…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte