Fraude sociale : agacée par les « chiffres erronés » d'un rapport, la Cnam remet les pendules à l'heure

Par
Publié le 06/09/2019
.

.
Crédit photo : GARO/PHANIE

La fraude sociale est-elle en train d'exploser en France ? Deux parlementaires ont mis le feu aux poudres, en publiant mardi des mesures spectaculaires contre ce phénomène dans le but de « peser dans le débat » budgétaire à venir.

Devant la hausse du nombre de centenaires « réputés en vie » et la fraude jugée grandissante à la carte vitale, la sénatrice (UDI) Nathalie Goulet et la députée (LREM) Carole Grandjean ont ainsi demandé l'obligation de fournir une « preuve de vie » chaque année et d'instaurer une carte Vitale « à durée limitée ».

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)