Éditorial

Etonnez-nous !  Abonné

Publié le 23/06/2017
.

.

Tout nouveau, tout beau ? La vague violette a donc elle aussi déferlé sur les blouses blanches de l’Assemblée. Et la trentaine de médecins – dont 12 généralistes – qui garniront à partir de la semaine prochaine les bancs de l’Hémicycle sont donc, dans leur majorité, à la fois des têtes inconnues et des élus du parti du Président. Exit donc les Gérard Bapt, Catherine Lemorton, Pierre Morange ou Christian Paul, tous orateurs santé dont l’expertise était bien assise et les positionnements connus, pour ne pas dire parfois rebattus. C’est cruel, mais c’est ainsi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte