Éditorial

Entre deux feux  Abonné

Publié le 12/06/2015

Crédit photo : ©PHANIE

Guérilla ou diplomatie ? Entre la réunion des coordinations de libéraux samedi à Paris et le rendez-vous de leurs syndicats chez le Premier ministre, le 1er juillet, le dilemme reste entier pour les médecins de ville. Dans le contexte actuel, il n’est pas dit d’ailleurs que l’une ou l’autre de ces démarches soient couronnées de succès. L’AG de demain à Cochin, organisée par l’UFML et le Mouvement pour la santé de tous, quoique soutenue par la FMF et le SML, est loin de rassembler toute la profession.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte