Economies : Industrie pharmaceutique et laboratoires se partageront plus de la moitié de la facture  Abonné

Publié le 25/04/2014

2,1% en 2015, puis 2% en 2016, puis 1,9% en 2017. Marisol Touraine a donné vendredi des précisions sur l’évolution de l’Ondam (Objectif National des dépenses d’assurance maladie), dont on savait depuis mercredi qu’il ne dépasserait pas 2% en moyenne jusqu’à la fin du quinquennat. "C'est un effort sans précédent" a-t-elle indiqué dans une interview au journal Les Echos, alors que l’ONDAM 2014 est à 2,4%.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte