E-prescription : mettre de l’ordre dans l’ordonnance

Publié le 26/04/2021
E-prescription : mettre de l’ordre dans l’ordonnance


Todorov Oleksand

La prescription électronique fait depuis 2019 l’objet d’une expérimentation dans trois départements, et devrait être généralisée d’ici 2025. Mais le modèle promu par les autorités n’est pas le seul, et de multiples usages coexistent.

C’est bien connu : en France, plus encore que dans les pays voisins, une consultation médicale doit se terminer par une ordonnance. Oui, mais quel type d’ordonnance ? Celle-ci peut en effet revêtir plusieurs formes. Tandis que l’ordonnance manuscrite (et bien souvent illisible) est en voie de disparition et que l’ordonnance imprimée sur du papier à en-tête est majoritaire, l’ordonnance numérique se développe : elle peut être envoyée par e-mail sous forme de simple document pdf, un peu plus sécurisée via diverses techniques de signature numérique, ou véritablement structurée, dans le cadre du…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte