Dr Jean-Paul Ortiz (CSMF) : « Nous ne nous contenterons pas de quelques cacahouètes ! »  Abonné

Publié le 04/09/2020

Le patron de la CSMF, qui tient son université d’été ce week-end à Juan-le-Pins, exige que les négociations conventionnelles qui s’ouvrent permettent de revaloriser les actes des médecins libéraux selon leur complexité mais aussi les visites à domicile.

Crédit photo : GARO/PHANIE

Le Ségur de la Santé a abouti à un plan massif d’investissement et de revalorisation à l’hôpital public. Les avancées en médecine de ville sont renvoyées à des négociations conventionnelles. Le regrettez-vous ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte