Trois questions à Mathilde Lignot-Leloup*

« Des efforts conjugués »  Abonné

Publié le 03/05/2013

Où en est-on dans la délivrance des génériques ?

Au début de l’année 2012, le taux de substitution se situait autour de 71 %. Aujourd’hui, nous sommes autour de 83 %. Nous avons donc gagné douze points en un an. Nous nous approchons de l’objectif fixé avec les pharmaciens lors de la Convention d’avril 2012 qui était de 85 %. Ce sont de très bons résultats, même s’il reste une marge de progression.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte