Dépassements : début de négociation sur les remboursements des mutuelles

Publié le 05/03/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

Alors qu’une concertation s’ouvre cette semaine sur les remboursements des complémentaires, Etienne Caniard, président de la Mutualité Française a proposé ce mercredi de limiter les remboursements d’honoraires à 50% du tarif Sécu pour les tarifs des médecins non signataires du contrat d’accès aux soins (CAS) et 100% pour les signataires. La prise en charge par les mutuelles de ces dépassements, est en effet un des enjeux de la refondation des "contrats solidaires et responsables" voulue par le gouvernement dans le cadre du budget de la Sécu pour 2014.

De son côté Marisol Touraine a appelé les complémentaires santé à « s’engager dans une démarche de responsabilité ». Interviewée sur LCI/Radio Classique, la ministre de la santé a déclaré « vous avez des complémentaires plus généreuses que d’autres et les complémentaires trop généreuses finissent par entretenir des honoraires trop élevés ». Toutefois, elle n’a pas donné plus de détails sur le taux de remboursement. « Moi je ne veux pas vous afficher un chiffre (…) Etienne Caniard souhaite le niveau le plus bas possible. Sur cette logique là, je ne peux qu’être d’accord avec lui ». En effet le président de la Mutualité a insisté sur la nécessité d’un taux de remboursement inférieur à la moyenne des dépassements ( 80% du tarif sécu) pour être suffisamment incitatif.

Par ailleurs, Etienne Caniard a souhaité que les complémentaires puissent s’aligner sur la politique de la Sécu sur les médicaments, en prenant en compte pour le remboursement, le service rendu par le médicament. La Mutualité française souhaite aussi renforcer l’utilisation des génériques en les remboursant à 100%.


Source : legeneraliste.fr