Dossier bilan 2017

Comment les patients ont tout chamboulé Abonné

Publié le 15/12/2017
Comment les patients ont tout chamboulé

Visu lead
GARO/PHANIE

Ces derniers mois, les patients ont donné de la voix pour défendre leurs intérêts. L’affaire du Levothyrox en a été l’illustration la plus marquante. S'agit-il d’une véritable prise de pouvoir ou d’une exposition éphémère ? Le Généraliste a demandé à des usagers, mais aussi à des experts, médecins, juristes, politique et sociologue dans quelle mesure 2017 aura été une année charnière pour la démocratie sanitaire.

Démocratie sanitaire, lanceurs d’alerte, actions de groupe, décision partagée… Ce jargon nouveau autour du patient n’a jamais autant résonné. 2017 aura été riche en alertes sanitaires largement relayées par les médias : Levothyrox, violences obstétricales, Dépakine, œufs contaminés, antivax, etc. Les mouvements collectifs d'usagers se sont succédé. Cette visibilité médiatique reflète-t-elle pour autant une réelle prise de pouvoir du patient ? Les avis sont partagés. Le Dr Olivier Véran, neurologue au CHU de Grenoble, député de l’Isère et rapporteur du PLFSS à l’Assemblée,…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte