« Avec les auxiliaires médicaux, nous ne voulons pas former des sous-médecins », affirme Stéphanie Rist (LREM)  Abonné

Par
Publié le 26/11/2020
Dans un entretien au Généraliste, la députée LREM du Loiret, explique pourquoi la majorité a supprimé la création d'une profession médicale intermédiaire entre l'infirmière et le médecin. La rapporteur de la proposition de loi « visant à améliorer le système de santé » défend l'idée de délégations de compétences aux sages-femmes et aux auxiliaires médicaux. Et invite les médecins à accepter de revoir les contours de leur métier pour répondre aux enjeux du XXIe siècle, notamment l'accès aux soins.
Stéphanie Rist, à l'Assemblée nationale, le 19 mars 2019.

Stéphanie Rist, à l'Assemblée nationale, le 19 mars 2019.
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Pourquoi êtes-vous finalement revenue sur la création d'une profession médicale intermédiaire, à laquelle s'opposaient les médecins ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte