Courrier des lecteurs

Après vous, le déluge...  Abonné

Publié le 06/03/2015

Lettre ouverte à Marisol Touraine.

Chère Madame, à l’encontre de mes confrères, je trouve que votre ténacité finit par vous rendre sympathique et j’apprécie cette candeur obstinée : vous n’avez certes pas inventé la poudre mais je trouve, comme l’on disait antan, que vous êtes « une bien brave personne ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte