Un an à la Santé

Après la lune de miel, les médecins attendent des actes d'Agnès Buzyn

Publié le 25/05/2018
Après la lune de miel, les médecins attendent des actes d'Agnès Buzyn

Ouverture
GARO/PHANIE

Le 17 mai 2017, Agnès Buzyn entrait au gouvernement. Un an plus tard, la ministre de la Santé a renoué le dialogue avec les médecins libéraux. Toutefois, les généralistes commencent à manifester des premiers signes d’impatience devant l’absence de mesures fortes, notamment sur l’accès aux soins. Ils demandent à la ministre de passer à l’action.

Un bilan contrasté et de l’impatience. Tel est l’état d’esprit dans lequel sont les médecins, un an après la prise de fonction d’Agnès Buzyn au ministère de la Santé et des Solidarités. Succéder à Marisol Touraine, dont le dialogue avec les professionnels de santé était totalement rompu, n’était certes pas chose facile. Le Pr Agnès Buzyn a pourtant réussi à rassurer les médecins dès ses premiers pas avenue de Ségur. Son expérience de médecin et son expertise en santé publique, acquise à la présidence de l’Inca puis de la HAS, en ont fait une ministre avant tout respectée. Le Dr Jean-Paul…

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)