Affaire Lambert : Touraine pressée d’agir

Publié le 27/01/2014

Des proches de Vincent Lambert ont demandé lundi à la ministre de la Santé d'enjoindre le CHU de Reims de saisir le Conseil d'Etat, après la décision du tribunal administratif de maintenir les soins du patient tétraplégique, dans une tribune du Monde.fr. Les cinq frères et soeurs ainsi que le neveu de Vincent Lambert y demandent "instamment à Madame Marisol Touraine, à toutes les institutions compétentes, aux médecins, aux intellectuels que ce verdict effraie, de se prononcer par écrit, clairement, et de façon urgente, auprès de Monsieur le Directeur Général du CHU de Reims en faveur d'un recours". "Faute de quoi, Vincent - mais aussi toutes les personnes pouvant un jour se retrouver dans sa situation - risque fort de devoir continuer à vivre dans la souffrance et le déni de sa volonté clairement exprimée par oral : Vincent n'anticipait pas cette situation au point d'écrire ses directives, comme 98% de la population française", ont poursuivi les membres de la famille du patient tétraplégique hospitalisé à Reims depuis 5 ans dans un état végétatif chronique. Alors que, le 16 janvier dernier, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne avait ordonné aux médecins de l'hôpital de Reims de poursuivre l'alimentation et l'hydratation artificielles de Vincent Lambert, sur saisine des parents, catholiques traditionalistes, Marisol Touraine a indiqué récemment qu’elle demanderait au CHU de Reims de faire appel devant le conseil d’Etat si l’épouse du patient décidait d’en faire autant.


Source : legeneraliste.fr