Édito

Pique et pique et colère grave

Publié le 08/01/2021

Crédit photo : GARO/PHANIE

 Am, stram, gram. Le gouvernement va procéder à un tirage au sort pour constituer un comité citoyen de 35 personnes chargé de suivre la campagne vaccinale. Le concept est à la mode. Déjà 150 Français avaient été invités à formuler des propositions – dont un grand nombre ne seront pas suivies – lors d’une convention pour le climat. Cette nouvelle tentative de démocratie participative permettra-t-elle de lever la méfiance des Français envers la vaccination ? Le challenge est de taille puisque 58 % ne souhaiteraient pas se faire vacciner contre le Covid-19, selon un récent sondage Odoxa.

Pic et pic et colégram. Les débuts poussifs de la campagne vaccinale n’ont pas aidé à apporter de la sérénité. Moins de 600 résidents d’Ehpad et de professionnels de santé – pas tirés au sort mais presque – avaient pu bénéficier d’une injection contre le Covid dans la dernière semaine de décembre. Simple retard à l’allumage, il n’y a pas de pénurie de vaccins, assure l’exécutif. Qui promet de multiplier les centres de vaccination et de simplifier la consultation pré-vaccinale. La logistique suivra-t-elle ? Le téléservice de suivi Vaccin Covid, lancé le 4 janvier, doit permettre d’assurer le bon déroulement de la campagne en recensant notamment les effets indésirables.

Bour et bour et ratatam. Le gouvernement ajoute à la cacophonie en modifiant constamment son calendrier et les publics prioritaires, déjugeant au passage la HAS. Vont ainsi être autorisées plus tôt que prévu, « avant la fin du mois de janvier », la vaccination des plus de 75 ans non-résidents d’Ehpad et dès à présent celle des soignants de plus de 50 ans. Comme pour calmer les ardeurs et inquiétudes des impatients, un fichier permettra bientôt de prendre rendez- vous en ligne. La campagne va-t-elle enfin décoller ? Il y a urgence à enclencher une dynamique positive. Ou bien le souffle d’espoir porté par ces vaccins pourrait retomber comme un soufflé. Chaque jour, plusieurs centaines de Français décèdent du Covid-19.

Christophe Gattuso, directeur de la rédaction

Source : Le Généraliste