Courrier des lecteurs

PDS: la boîte de Pandore est inlassablement ouverte...  Abonné

Publié le 17/10/2014

Ainsi, après avoir subi les foudres des collègues urgentistes, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a fustigé le comportement des généralistes dans le dispositif de la PDS: « En 2003, la décision d’introduire le volontariat dans la permanence des soins n’a pas été particulièrement judicieuse ».

Les médecins généralistes négligent la santé de leurs concitoyens. Ils osent, pour certains, ne pas participer aux gardes de leurs secteurs. Ce comportement oblige certains établissements hospitaliers à recevoir le week-end un surplus de patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte