Si " Le Généraliste " était paru en 1911

Ordonnances et notes d'honoraires de médecin sur des cartes à jouer

Par
Publié le 22/08/2016
Histoire

Histoire

On trouve dans le "Bulletin de la Société du Vieux Papier " trois documents intéressants. - L'un est une ordonnance de médecin au revers d'un sept de cœur (collection Guizard) :

Séné….......           2 grammes

Sel de Glauber….. 2 grammes

Rhubarbe…......     1 gramme

Manne…......          2 onces

Aromatisés avec l'eau de fleurs d'oranger.

- L'autre est une note d'honoraires de médecin au revers d'un as de cœur :

Il m'est dû trois visites faites pour Mlle de la Villejosse, la somme de dix livres. Reçu le montant cy-dessus, le 2 mai 1769.

De la Roujardière, docteur-médecin.

- Le troisième, communiqué par M. Pellisson dans ses "Cartes de visites saintongeaises " (1898) est également une ordonnance écrite sur une carte à jouer, saupoudrée de crins.

En remettant l'ordonnance, le médecin dit : " Vous ferez prendre ceci à votre mari ". Le médecin sorti, la pauvre paysanne prend la carte, la coupe en petits morceaux qu'elle jette dans du lait bouillant et fait avaler le tout au malade. Le malade est mort le soir même.

Connaît-on d'autres documents analogues ?

("Paris médical : la semaine du clinicien", 1911)


Source : legeneraliste.fr