Exercice

Ni trop, ni trop peu… Voici les collaborateurs libéraux !  Abonné

Publié le 01/03/2013
Près de 2 000 généralistes ont désormais opté pour ce nouveau statut inventé en 2005. Ce sont presque toujours des jeunes, souvent des femmes, fréquemment des praticiens à temps partiel… Même si un bon nombre d’entre eux finissent par s’installer, cela reste, pour la majorité, du provisoire qui dure. Faute de successeurs, leurs aînés s’accommodent aussi de cette situation. Enquête sur un statut « tendance ».

Jeunes et des rêves plein la tête, ils ont choisi de signer pour un projet professionnel… à durée déterminée. Inventée en 2005 dans une relative indifférence, la collaboration libérale, peu connue il y a encore quelque temps semble, en effet, commencer à trouver preneur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte