Mouvement de grève chez les psychologues hospitaliers

Publié le 11/04/2014

Des psychologues exerçant à l'hôpital et dans les collectivités territoriales ont fait grève jeudi pour protester contre la faiblesse de leurs salaires et les contrats précaires, a indiqué la CGT. "Nous demandons une revalorisation des salaires mais à l'arrière-plan (...), il y a une revendication majeure qui est la diminution et la suppression de la précarité, qui touche aujourd'hui, dans la fonction publique hospitalière, 60 % des psychologues", a déclaré Gilles Métais, porte-parole CGT des psychologues hospitaliers. Selon lui, une grande partie de ces psychologues contractuels, qui n'ont pas le statut de fonctionnaires, sont employés à temps partiel et touchent moins de 800 euros par mois. "On se trouve dans une situation où il va y avoir - et tout le monde l'a entendu - une réduction sur le budget de la Sécurité sociale de 10 milliards (pour la seule branche maladie, ndlr) donc évidemment, dans ce contexte-là, on ne nous fait pas de promesse", a-t-il déploré, demandant "un geste du gouvernement pour résorber la précarité chez les psychologues". Une assemblée générale organisée à Paris jeudi après-midi a permis d'arrêter une nouvelle date de mobilisation, le 19 juin, avec grève et manifestation national


Source : legeneraliste.fr