Mort d'une fillette après retard de diagnostic, l'hôpital de Bron mis en cause par les parents

Publié le 28/07/2017

Une petite fille de 2 ans et demi, qui avait avalé une pile-bouton il y a un an, est décédée le 15 juillet, quatre jours après sa sortie d'un hôpital de Bron que les parents accusent de négligence. Le 11 juillet 2016, Faustine est victime de difficultés respiratoires. Ses parents, inquiets, l'emmènent aux urgences. "On a été à l'hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron, où on lui a fait subir une radio", a raconté la maman à l'AFP. "Le médecin nous a dit qu'elle avait une bronchite, que des séances de kiné suffiraient."

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)