MG à l’offensive sur les revalos, sur la défensive pour le tiers payant  Abonné

Publié le 11/09/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Les bonnes cartes…

Est-ce un avantage d’être le seul monocatégoriel dans la compétition ? Sans doute moins que dans les années 1980 où la concurrence médicale était rude. Mais, en 2015, dans la campagne pour les URPS, cela permet encore d’affirmer que MG défend les généralistes et eux seuls. Équité tarifaire avec les autres spécialités, moyens supplémentaires pour exercer la profession, développement de la filière universitaire sont quelques-uns des combats dont se targue le syndicat de Claude Leicher (photo).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte