Courrier des lecteurs

Mes salutations désenchantées à Madame la Sécu  Abonné

Publié le 17/03/2017

Dans un précédent courrier - je n’avais rien demandé -

Mes transports excessifs vous m’avez reproché.

Durant trois mois d’été, un peu ingénument

Vous m’avez proposé un « accompagnement »

Ensuite de faire le point, à trois mois écoulés

De mes transports, selon vous, inappropriés.

 

Dans une longue lettre, non coupable j’ai plaidé ;

Beaucoup de travail ceci m’a demandé…

Vous me fîtes part de votre grande surprise ;

L’humour, je le vois, n’est pas votre tasse de thé !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte