Médias et Covid-19

Médecins stars du petit écran, pour le meilleur et pour le pire Abonné

Publié le 25/09/2020
Médecins stars du petit écran, pour le meilleur et pour le pire


MR.PITUK LOONHONG

Depuis l'apparition du coronavirus, pas un jour ne passe sans qu’un médecin intervienne sur les plateaux télé pour décrypter l'évolution de l'épidémie ou commenter la stratégie gouvernementale. Si cette omniprésence médiatique a permis de relayer des messages de prévention, elle a aussi donné lieu à quelques prises de position excessives de prétendus experts, parfois préjudiciables à la profession. Rembobinage.

Les téléspectateurs s'étaient entichés ces dernières années de Dr House, des héros de Grey's Anatomy ou de Good Doctor. Depuis le début de la crise du Covid-19, ils ont découvert de nouveaux premiers rôles : le fort en gueule Jean-Paul Hamon, président d'honneur de la FMF, toujours prêt à critiquer les incohérences gouvernementales ; le Pr Éric Caumes, chef du service de maladies infectieuses à la Pitié-Salpêtrière, capable de dire mi-mars au ministre de la Santé que la France n'est pas prête à affronter un scénario à l'italienne ; ou encore l'extravagant Pr Didier Raoult,…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte