Après « Hippocrate », nouvelle fiction du Dr Thomas Lilti

« Médecin de campagne », le film dont les médecins généralistes sont les héros Abonné

Publié le 11/03/2016
« Médecin de campagne », le film dont les médecins généralistes sont les héros


VOISIN/PHANIE

Après l’hôpital, l’univers rural. Pour son troisième long-métrage, « Médecin de campagne », Thomas Lilti (voir sa biographie) dresse le portrait d’un généraliste joué par François Cluzet. Dans ce film autant social que médical - qui a été visionné la semaine dernière par le Président de la République - l’ex-médecin généraliste devenu réalisateur depuis le succès d'« Hippocrate » aborde sans détour des sujets aussi divers que la désertification médicale ou l’engagement des professionnels auprès de leurs patients. Il nous en donne sa propre lecture à quelques jours de la sortie du film, le 23 mars.

  Le Généraliste Qu’est-ce qui vous a donné envie d’évoquer la médecine de campagne dans ce film ? Thomas Lilti La médecine a été mon métier et ça l’est toujours un peu. C’est un matériau incroyable pour raconter des histoires et j’avais envie de continuer à faire œuvre de fiction à travers des héros médecins. Dans Hippocrate, j’avais surtout parlé de l’institution hospitalière. C’était un film très autobiographique qui avait aussi une dimension satirique, un peu pessimiste. Là, j’avais envie de contrebalancer et mettre l’aiguille au centre en rendant hommage à ce métier…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte