Loi santé : Marisol Touraine se donne plus de temps pour négocier

Publié le 11/02/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Alors que les groupes de travail sur le projet de loi santé continuent de se réunir, la ministre de la Santé a décidé de repousser au 24 mars l’examen du texte par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée Nationale, ce qui éloigne encore la discussion de son texte dans les deux assemblée, au deuxième voire troisième trimestre. Selon le président de la CSMF, un bilan à mi-parcours aura bien lieu comme prévu au 15 février, mais ce ne sera qu’un point d’étape. Un nouveau calendrier que salue Jean-Paul Ortiz, et qui permettra selon lui de "laisser le temps aux groupes de travail de mener leurs travaux de réécriture du projet de loi". Pour l’instant, "de timides avancées mais rien ne concret", a toutefois souligné le Dr Ortiz. Avant de prévenir : "la rue, seule voie possible pour faire avancer les revendications des médecins", en faisant référence à la manifestation prévue le 15 mars prochain. La CSMF reste toutefois présente aux différents groupes de travail, mais n’exclut pas de "partir si cela ne va pas".


Source : legeneraliste.fr