Diabète et emploi

L’hypoglycémie a parfois bon dos  Abonné

Publié le 11/04/2014
Un an après la parution de son livre blanc « Diabète et travail : propositions pour en finir avec les discriminations », l’Association Française des Diabétiques (AFD) dénonce l’immobilisme général. Des professions restent encore interdites de principe aux diabétiques et d’autres leurs sont difficiles d’accès en dépit de l’évolution des traitements.

Crédit photo : B. BOISSONNET / BSIP

Près d’un diabétique sur quatre estime avoir été victime de discrimination au travail et 33% cachent leur maladie par crainte de rencontrer des difficultés à mener leur activité professionnelle quotidienne*. Ce constat qui date d’à peine un an a poussé l’AFD à faire reconnaître « l’aptitude professionnelle générale des personnes diabétiques à l’exercice normal d’un emploi », notamment au moyen de son « Guide Diabète et Travail » paru en avril 2013.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte