Courrier des lecteurs

Les sous-payés de la médecine  Abonné

Publié le 18/12/2015

Mal former certains médecins, permettre que quelques-uns soient dangereux, cela permet de contrôler une profession tout entière, de la critiquer et de la sous-payer. Pensez donc ! Ces bobologues vivent grassement grâce à la Sécu en passant leur temps à traiter des rhumes avec des antibiotiques ; ils sont incapables de faire un accouchement en cas d'urgence, ils sont incapables de faire des injections intraveineuses ! Ils envoient systématiquement chez le spécialiste ou à l'hôpital ! Et ils ont le toupet de refuser d'aller dans les déserts médicaux !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte