Sondage

Les généralistes jugent l'année 2013  Abonné

Publié le 20/12/2013

Les généralistes sont hésitants sur les changements qui ont pris corps en 2013. Notre enquête GMG montre en particulier une profession toujours partagée sur les vices et les vertus de la généralisation du tiers payant. Pour le reste, quelques semaines après son lancement, les généralistes ne croient pas que le nouveau CAS bouleversera l’accès aux soins. Et la meilleure nouvelle de l’année ne fait pas l’unanimité : pour les uns, c’est le premier versement de ROSP en avril, pour les autres les revalos de juillet, pour d’autres encore le lancement de la Stratégie Nationale de Santé…

Crédit photo : GODONG / BSIP

C’est un repoussoir… ou un espoir ! L’annonce en septembre de la généralisation du tiers payant a incontestablement retenu l’attention d’un bon nombre de généralistes en 2013, qu’on s’en réjouisse ou qu’on s’en défie. Notre enquête montre en effet que les généralistes redoutent pour eux-mêmes ce chantier, mais sont nombreux à convenir aussi que ce sera sans doute un plus pour leurs patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte