Sondage

Les Français divisés sur les priorités de santé  Abonné

Publié le 21/06/2013

La sensibilité politique change la perception des priorités de santé publique. C’est du moins ce que révèle un récent sondage IFOP réalisé auprès de 1 007 personnes pour le mensuel Acteurs publics. Globalement, la priorité pour 50% de nos concitoyens, c’est « l’amélioration de l’accès aux soins sur l’ensemble du territoire », juste avant « la diminution du coût de la santé permettant une diminution des cotisations sociales » (49 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte