Les assistants, futurs alliés des généralistes débordés ?  Abonné

Par
Publié le 14/09/2018
Toutes les idées sont bonnes pour libérer du temps médical aux généralistes. Depuis plusieurs mois, les syndicats demandent que les médecins puissent être secondés dans les cabinets. Le financement d'assistants pourrait faire partie des mesures de la réforme du système de santé présenté le 18 septembre par Emmanuel Macron.
Tensio

Tensio
Crédit photo : GARO/PHANIE

Bientôt des assistants au cabinet du généraliste ? L’idée pourrait bien figurer parmi les mesures attendues le 18 septembre dans le plan réformant l'hôpital et le système de santé. MG France défend depuis plusieurs mois l'idée de ce nouveau métier qui pourrait être tenu par des professionnels aux profils variables, selon les besoins du médecin, pour effectuer des tâches entre le « secrétariat médico-social avancé et un rôle de soignant », explique son président, le Dr Jacques Battistoni. Interrogatoire, prise des constantes, mesures, ECG… feraient partie de leurs attributions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte