Le recours aux soins des SDF, meilleur chez le médecin que chez le dentiste

Publié le 07/09/2015

Crédit photo : AP HP ST-LOUIS-BURGER/PHANIE

Les personnes à la rue consultent presque autant que la population générale, mais pas dans les mêmes endroits. La dernière livraison du service des statistiques du ministère de la Santé (Drees) montre qu’en 2012 85% des SDF ont consulté un médecin au cours des douze derniers mois. C’est à peine moins que dans l’ensemble de la population (92%). L’enquête de la Drees souligne néanmoins que ces consultations ont lieu la plupart du temps dans des structures ad hoc, type PASS, centres de MDM, parfois centres de santé et dans 20% des cas à l’hôpital.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)