Témoignage (2)

Le jour où le Dr Malagola a « appelé à l’aide ! »  Abonné

Publié le 20/06/2014

Il y a un peu plus de quatre ans, le jour de Noël, le Dr Malagola, installé dans la région d’Annecy, fermait brutalement son cabinet. Pendant 16 mois, ce médecin, pourtant passionné par son métier a réorienté en urgence ses patients chez des confrères. Un premier diagnostic de dépression est posé, le Dr Malagola est hospitalisé trois mois dans une clinique en Provence. « Pendant ce séjour en clinique les médecins m’ont “bourré” de médicaments. J’en prenais jusqu’à quinze par jour pour soigner une dépression que je n’avais pas. C’était en fait un épuisement total. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte