Simplification administrative

Le chantier du gouvernement va-t-il bouleverser votre exercice ?  Abonné

Publié le 05/12/2014

Les certificats de sport vont-ils disparaître des cabinets de généraliste, pendant que les visites d’aptitude à l’embauche feraient leur entrée dans les cabinets ? On pourrait résumer ainsi les incidences pour la profession du chantier de simplification administrative qui sera présenté en conseil des ministres le 10 décembre. D’emblée, vos représentants se méfient. Il faut dire que le flou qui entoure encore ces deux réformes incite à la circonspection.

?On en parle depuis un moment déjà, mais cette fois les choses pourraient s’accélérer. L’année dernière, la ministre des Sports d’alors, Valérie Fourneyron, avait évoqué dans la presse des axes de réforme au sujet de la délivrance du certificat de non-contre-indication au sport. Et,ensuite, plus rien... Mais voilà qu’aujourd’hui – et deux remaniements plus tard – le sujet refait surface et, en conseil des ministres, le 10 décembre, sera présenté le projet de loi Macron qui autorisera le gouvernement à procéder sur le sujet par ordonnances.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte