La presse grand public décrit un blocage entre les médecins et leur ministre

Publié le 16/03/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

La presse grand public a suivi avec un rien de distance la manifestation des médecins, qui n’a pas fait les gros titres, mais a fait l’objet de commentaires dans la plupart des journaux. Beaucoup de commentateurs insistent sur la fermeté de la ministre suite à la manifestation ayant eu lieu dimanche dernier dans les rues de Paris. Pour l’Opinion, par exemple, Marisol Touraine s’est même "discréditée en fuyant le dialogue".

Dans l’Alsace, Laurent Bodin insiste sur les raisons du blocage. Et de souligner l’importance pour elle de cette loi car "le projet de loi santé fait l’unanimité à gauche", à commencer par le tiers payant. Une conjonction pour lui "si rare que c’en devient un évènement politique".

Le Républicain Lorrain pointe aussi le clivage droite-gauche autour du projet de loi de santé, faisant ressortir que les blouses blanches en colère ont le soutien de la droite dans l’opinion et pas vraiment de la gauche. Pour Philippe Waucampt, cela explique donc que les aménagements que Marisol Touraine est prête à rediscuter "se feront à la marge".

La presse insiste aussi sur le malaise des professionnels de santé. Il découle de "décennies d’errance, d’erreurs politiques et de collages de rustines successifs" comme le dit Pierre Cavret de Ouest-France. Et il y a plus grave. Dans Sud-Ouest, Christophe Lucet craint un découragement des jeunes générations : "il ne faudrait pas que chez les généralistes, qui sont le premier niveau du fameux "parcours de santé", la crainte des lourdeurs administratives décourage pour de bons les vocations."


Source : legeneraliste.fr