Convention syndicale

La FMF plus contestataire que jamais  Abonné

Publié le 17/10/2014
Se rassembler pour mieux contester. Le mot d’ordre de la première «  convention nationale  » de la FMF, réunie à Marseille le week-end dernier, était clair : mettre en commun les idées de chacun pour porter son message plus fort.

Crédit photo : GARO/PHANIE

Les revendications formulées par la FMF dans la cité phocéenne ne sont pas inédites dans l’ensemble, mais les deux jours ont permis de les coucher sur le papier, dans une « ?convention » propre au syndicat. Parmi les points d’accords, Jean-Paul Hamon (photo) et ses troupes ont redit leur opposition catégorique au tiers payant. Ils ont aussi plaidé pour une revalorisation de la médecine libérale. Elle passe notamment pour eux, par un C dans la moyenne européenne de 40 euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte