À la FMF, la contestation, vieux démon ou vrai défi ?  Abonné

Publié le 11/09/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Les bonnes cartes…

Prescription de génériques insuffisante, délivrances d’arrêts de travail trop nombreux… La cellule juridique de la FMF n’a pas chômé ces derniers mois. Et le syndicat joue là-dessus pour faire un score aux élections. « Elle défend tous les médecins, même les non-syndiqués », commente Jean-Paul Hamon (photo). Ce qui fait de cette entité propre à la FMF une véritable force du syndicat, gage de proximité avec les médecins et leurs préoccupations sur le terrain. Une autre marque de fabrique du syndicat tient à la liberté de parole de son président.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte