Si « Le Généraliste » était paru en 1904

Un médecin condamné pour… violences téléphoniques

Par
Publié le 29/04/2017
Histoire

Histoire

En France, les abonnés se vengent en disant parfois des mots un peu vifs aux demoiselles des téléphones. En Allemagne, ils vont jusqu’aux coups et blessures…

C’est ainsi qu’un médecin de Hambourg vient de comparaître devant la chambre correctionnelle de cette ville sous l’inculpation de blessures involontaires causées par l’emploi du téléphone. Il était accusé d’avoir provoqué en tournant la manivelle avec trop de force et d’insistance un courant électrique assez puissant pour causer chez la téléphoniste K… des douleurs d’oreille qui l’obligèrent à suspendre son service durant plusieurs jours. L’accusé a combattu cette thèse en soutenant que le courant ainsi produit ne saurait avoir été assez fort pour causer les douleurs d’oreille en question. Le médecin spécialiste qui a soigné la téléphoniste s’est déclaré dans un sens tout à fait opposé.

Ce violent abonné n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai. Un autre téléphoniste est venu raconter au tribunal une semblable mésaventure qui lui advint avec le même client. Le tribunal a jugé en ce sens et condamné l’accusé à 30 marks d’amende. 

(La Gazette médicale de Paris, juillet 1904)


Source : legeneraliste.fr