?Metz

Trois généralistes tombent dans une affaire de Subutex  Abonné

Publié le 22/03/2013
Stupeur dans la capitale lorraine ! Après deux jours de garde à vue, trois généralistes de la ville ont été mis en examen et suspendus. Fait divers tragique qui met en évidence la forte densité de toxicomanes dans le secteur et un record de délivrance de Subutex dans le département de la Moselle.

C’est une affaire digne d’un roman policier, mais dont les personnages principaux sont, hélas, trois médecins généralistes messins. Mis en examen en fin de semaine dernière et actuellement sous contrôle judiciaire, les praticiens sont soupçonnés d’avoir prescrit complaisamment des produits de substitutions à l’héroïne à des dizaines de patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte