République tchèque : prison pour l’ancien ministre de la Santé et ancien président de l’Ordre

Publié le 25/07/2015

Crédit photo : Hypertornado

L’ancien ministre social-démocrate tchèque de la Santé, David Rath, a été condamné jeudi à 8,5 ans de prison ferme pour corruption, trucage d'appels d'offres publics et détournement de fonds européens. Le tribunal régional de Prague a également prononcé une peine de confiscation des biens de David Rath. "On peut sans nul doute conclure que David Rath s'est vu promettre au total 22.011.000 couronnes (814.200 euros), et en a reçu une somme dépassant 16 millions de couronnes (592.000 euros)", a déclaré le juge, Robert Pacovsky, en lisant le jugement.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)