PIP : coup d’envoi d’un procès-fleuve  Abonné

Publié le 19/04/2013

?Une fois levées les incertitudes de procédure, le procès PIP s’est ouvert mercredi à Marseille. Un méga-procès pour plus de 5 000 plaignantes et 200 avocats qui se tient au Parc Chanot, le centre des congrès de Marseille, transformé pour l’occasion en palais de justice. Lors de sa première prise de parole, Jean-Claude Mas a été hué par une partie de l’assistance. Le fondateur de la société PIP jugé avec quatre autres prévenus pour « tromperie aggravée et escroquerie » n’en a pourtant pas fini avec les audiences qui doivent se dérouler jusqu’au 17 mai.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte