Dr Patrick Bouet, président de l'Ordre des médecins

« Nous ne sommes pas la police d'Internet, pour qu'on puisse les aider, les médecins menacés de mort doivent nous signaler les faits »

Par
Publié le 03/02/2021

Interpellé par le Dr Jérôme Marty, président de l'UFML-S, qui déplorait le silence des autorités face aux menaces de mort proférées à l'encontre de médecins, le président de l'Ordre des médecins s'exprime. Assurant prendre très au sérieux les insultes et menaces exercées sur le corps médical, le Dr Patrick Bouet a écrit aux ministres de la Santé, de l'Intérieur et de la Justice pour les inviter à prendre des « mesures d'urgence concrètes » de protection et d'accompagnement. Pour l'heure, peu de cas ont été remontés à l'Ordre. Le généraliste de Seine-Saint-Denis invite donc les confrères victimes de menaces à se signaler auprès de l'Ordre afin qu'il puisse les accompagner dans leurs démarches.

Crédit photo : GARO/PHANIE

De nombreux médecins affirment avoir été victimes ces dernières semaines d'insultes et de menaces d'opposants à la vaccination contre le Covid-19, notamment sur les réseaux sociaux. Le président de l'UFML-S s'est récemment ému du silence du gouvernement et de l'Ordre à ce sujet. Que lui répondez-vous ?

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)