Dr Pierre Goidin, généraliste à Dunkerque

« J’ai encore été insulté il y a six mois »  Abonné

Par
Publié le 26/04/2019
Installé dans un quartier sensible de Dunkerque, le Dr Pierre Goidin a subi une fracture du plateau tibial en avril 2017 après avoir demandé de partir à des jeunes assis sur le rebord de la fenêtre de son cabinet.

« Après une agression, les médecins souffrent d'isolement. Le Dr Bertrand Legrand (secrétaire général de la CSMF 59-62) et l’Ordre ont été présents pour moi, mais les jours suivant l’agression ont été très difficiles. Je retiens les vexations de la maire et du préfet, qui m’a ordonné de réduire à la stricte entrée du cabinet le champ des caméras que j’avais installées. Le Dr Hutin (généraliste, ndlr), député de ma circonscription, n’est même pas venu me voir. Le tribunal a estimé que devant mon cabinet, j'étais un citoyen lambda. On ne respecte plus la médecine libérale. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte