Mauvaise protection des données de santé

Deux médecins condamnés à des amendes par la Cnil  Abonné

Par
Publié le 15/01/2021

La Cnil a infligé des amendes de 3 000 et 6 000 euros à deux radiologues libéraux qui avaient laissé des milliers d’images médicales hébergées sur des serveurs mal sécurisés. Ces condamnations rappellent aux médecins leur responsabilité dans la protection des données de santé.

Crédit photo : GARO/PHANIE

Le 7 décembre dernier, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a prononcé des amendes de 3 000 et 6 000 euros à l’encontre de deux médecins radiologues parisiens pour avoir insuffisamment protégé les données personnelles de leurs patients et ne pas leur avoir notifié une violation de données.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte