En chiffre

Autour de 100 000 euros d’indemnités en cas de condamnation  Abonné

Publié le 14/10/2016

2 766 766 euros ! C’est l’indemnisation la plus élevée que le Sou a dû régler pour un généraliste l’an passé.

Cette condamnation ne concerne pas une activité de routine au cabinet. Le patient avait été victime d’un infarctus du myocarde non diagnostiqué aux urgences, suivi d’un coma dont il sortit 6 mois plus tard atteint de troubles neurologiques particulièrement sévères.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte