Dermatites professionnelles

Irritation ou allergie, telle est la question...  Abonné

Publié le 11/04/2014
Contrairement aux idées reçues, seules 20% des dermatoses de contact sont d’origine allergique. Les autres relèvent plus de l’irritation et sont généralement moins sévères et moins péjoratives pour l’avenir professionnel du patient.

Crédit photo : SPL/PHANIE

Les eczémas de contact représentent la première cause de dermatoses professionnelles. Les dermatoses irritatives (DIC) sont des dermatoses non spécifiques, où l’inflammation est liée à l’activation de l’immunité innée par la toxicité directe des produits tandis que les dermatoses d’origine allergique (DAC) correspondent à une réponse immunitaire adaptative de type hypersensibilité retardée, l’inflammation étant secondaire à l’activation des lymphocytes T.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte