3 questions à Julien Mousquès*

« Il y a toujours quelque chose à inventer dans les MSP »  Abonné

Publié le 30/01/2015

Crédit photo : DR

Votre rapport permet-il de conclure à la supériorité des structures pluridisciplinaires par rapport à l’exercice isolé de la médecine ?

Julien Mousquès J’apporterai quelques nuances. À commencer par rappeler que notre échantillon incluait les maisons, pôles et centres inclus dans les deux premières vagues d’ENMR. Et au sein même de cet ensemble de plus de 300 structures engagées dans les ENMR, on ne s’est intéressé qu’à un sous-ensemble. Autre nuance : la politique de mise en place des ENMR dispose d’un certain nombre de critères d’inclusion.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte